• Sèches du Haut-Doubs, une recette ancienne…

    Les oiseaux se remettent à chanter, les arbres se couvrent de bourgeons, l’air devient plus doux, v’là le printemps… et des envies de café sur la terrasse ensoleillée, accompagnés de petits plaisirs doucement sucrés ;-) .

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises

    Une ancienne recette faite par nos grands-mères dans le Haut-Doubs : les sèches comtoises, douceurs simples à déguster entre amis ou famille… Voici la recette des sèches en photos printanières depuis la Comté.

    Un conseil : préparer la pâte la veille… Recette donnée avec les proportions pour une cinquantaine de sèches.

     

    # Ingrédients pour réaliser les sèches

    -> 500 grammes de farine
    -> 2 jaunes d’œuf
    -> 125 grammes de beurre mou
    -> Une pincée de sel
    -> 1/8 de litre d’eau
    -> 250 grammes de crème fraîche
    -> 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
    -> du sucre cassonade pour saupoudrer avant la cuisson.


    # Préparation des sèches

    -> Dans un saladier mettre la farine et le beurre mou, mélangez puis ajoutez les 2 jaunes d’œuf, l’eau, le sel, la crème fraîche, la fleur d’oranger, pétrissez le tout jusqu’à la formation d’une boule. Emballez cette boule dans du film alimentaire puis la mettre au frigo toute la nuit.

    recette-seches-comtoises-pate-etalee

    recette-seches-comtoises-pate

    -> Le lendemain sortir la boule du frigo, coupez là en quatre, farinez le plan de travail et étalez la toute fine, 5-6 millimètres d’épaisseur. Préchauffez le four à 240°. Avec la roulette à beignets découpez des formes selon l’imagination, carrée, triangle, rectangle… Sinon un couteau fera l’affaire ;-)

    Sèches comtoises

    -> Sur la plaque du four mettre du papier sulfurisé puis disposez la pâte découpée, saupoudrez de sucre cassonade et enfournez environ 9 minutes à surveiller il ne faut pas que le sucre soit caramélisé.

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises

    -> Une idée pour l’apéro : vous pouvez remplacer le sucre cassonade par du Comté râpé…

    Et voilà le tour et joué, bonne dégustation avec ceux que vous aimez !!! Goswin de Stassard (1780-1854), un écrivain-politique Belge a dit une phrase que j’aime ;-) : «Il n’est pas de plaisir plus doux que de faire des heureux»…

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises

    Sèches comtoises


    9 commentaires sur “Sèches du Haut-Doubs, une recette ancienne…

      • van der ploeg marc

      • 25 mars 2016 à 9 h 17 min
      • Répondre

      Au départ ,il me semble que l’on utilisait la peau du lait bouilli que l’on réservait pendant quelques jours



    • Cela doit être bon, une recette que je ne connais pas, je prends donc la recette et merci Fanfan.
      Un lundi pluvieux et venteux chez nous !

      Bisous à vous deux.



    • Merci Judith ma fidèle lectrice Champenoise, tu vas faire de sèches façon Epernay-Champagne ;-) bisous comtois



    • Bonjour Marc !
      Oui lorsque on allait chercher le lait à la ferme on faisait bouillir le lait et on écrémait le dessus pour récupérer la crème afin de faire les sèches…


      • fattelay serge

      • 30 mars 2016 à 18 h 07 min
      • Répondre

      Ma maman qui était polonaise en faisait d’excellentes . J’en ai retrouvé de bonnes à Houtaud, . Je vais essayer votre recette . Merci



    • Miam, miam. Je suis pas très cuisinier mais ça me donne bien envie ces sèches comtoises! Je vais essayer: merci pour la recette Françoise.


      • martins sylvie

      • 12 mai 2016 à 21 h 33 min
      • Répondre

      Bonjour,
      Merci pour la recette des sèche j’ai une recette sans oeufs et donc je vais tester la votre ce weekend merci



    • bonsoir


      • evelyne clement

      • 14 mai 2016 à 14 h 38 min
      • Répondre

      je vais essayer



    Répondre judith

    Annuler la réponse.


    un × = 1