• Plaisirs du train : la Ligne des Hirondelles

    « Voyager en chemin de fer, c’est un plaisir, un agrément… on se sent rouler avec une douceur inconcevable (…) On voit fuir devant soi les arbres, les maisons, les villages, bien plus vite que dans une lanterne magique. Le chemin de fer est la véritable lanterne magique de la nature ». Nuls autres mots que ceux écrits en 1842 par Paul de Kock ne sauraient décrire avec autant d’exactitude les sensations que nous avons éprouvées en empruntant la ligne des Hirondelles, qui nous a offert une façon unique de découvrir le Jura, qui avait revêtu pour l’occasion son manteau de neige.

    Embarqués à bord d’un TER en gare de Dole, jolie capitale des Comtes de Bourgogne, nous empruntons la ligne Dijon-Vallorbe, le long de laquelle défilent la mystérieuse Forêt de Chaux (site Natura 2000), deuxième forêt domaniale de feuillus de France (env. 20 000 ha), empreinte de nombreuses légendes, la Saline Royale d’Arc et Senans (Monument historique et patrimoine UNESCO), et le vignoble d’Arbois (812 ha, soit la moitié du vignoble jurassien), ayant bénéficié en premier des découvertes de Louis Pasteur (enfant du pays) puis de la première AOC française (1936).

    50 km et quelques arrêts plus tard, notre train fait halte à Andelot-en-Montagne. C’est ici, aux portes du Haut-Jura que commence la ligne Andelot – Montréal-la-Cluse (Ain), appelée Ligne des Hirondelles, sur sa partie comtoise, soit la portion Andelot – Saint-Claude (73 km).

    Vue d'ensemble sur Morez

    Vue d’ensemble sur Morez

    Construite, entre 1865 et 1912, pour soutenir le développement industriel qui s’opère alors dans les vallées enclavées du Jura, notamment par l’acheminement de marchandises (bois, métaux, ciment et leurs dérivés, horloges, lunettes et pipes etc.) vers les marchés des grandes villes, cette ligne, devant son nom à ses ouvriers qui perchés à flanc de montagne semblaient tutoyer les hirondelles, est aujourd’hui essentiellement empruntée par des voyageurs (locaux, élèves des lycées de Mouchard et Champagnole, touristes).

    Ses labels patrimoine national de la SNCF et train touristique de la SNCF, se justifient amplement par la diversité paysagère et les prouesses techniques, représentées par les 18 viaducs et 36 tunnels réalisés pour braver le relief jurassien, qui s’offrent à nos yeux ébahis.

    ligne-des-hirondelles-jura

    Passée la très industrieuse et diversifiée ville de Champagnole, nous pénétrons dans le Parc Naturel Régional du Haut-Jura (1700 km2), fondé en 1986 sur trois départements (Ain, Doubs, Jura). Les curiosités de Syam (forges et villa palladienne) s’offrent à nous, puis nous franchissons le col de la Savine, point culminant de notre ligne (948 m), via le plus long des tunnels (2081 m), avant de descendre la section Morbier-Morez, de loin la plus impressionnante de la ligne. En effet il a fallu construire pas moins de 6 km de voie, 5 viaducs, dont les trois plus longs de la ligne (Evalude 272m, Morez 225m, Morbier 146m) et 5 tunnels, dont le troisième plus long de la ligne (1045 m), pour relier les gares de Morbier, connue pour son fromage AOC, et de Morez, capitale française de la lunetterie, distante de seulement 1.5 km à vol d’oiseau mais séparée par un dénivelé de 125 m.

    C’est ainsi bercés par les serpentements du train que nous découvrons les courbes gracieuses des viaducs à flanc de montagne, et une vue imprenable sur la vallée de la Bienne, avant d’achever cette fantastique escapade ferroviaire à Saint-Claude, capitale française de la pipe et du diamant, où une visite inattendue nous attend.

    # Informations pratiques

    Les offices de tourisme de Dole et de Saint-Claude proposent des balades accompagnées et commentées pour vous familiariser avec l’histoire de la ligne, apprécier l’audace des réalisations qui la caractérisent et découvrir intelligemment les sites remarquables du Jura.

    Office de tourisme de Dole
    6 place Grévy – 39100 Dole – 03 84 72 11 22info@tourisme-paysdedole.fr
    -> Consultez le site Internet de l’office de tourisme de Dole

    Office de tourisme de Saint-Claude
    1 Avenue de Belfort, 39200 Saint-Claude – 03 84 45 34 24 - contact@saint-claude-haut-jura.com
    -> Consultez le site Internet de l’office de tourisme de Saint-Claude

    -> Consultez le site Internet de la Ligne des Hirondelles


    3 commentaires sur “Plaisirs du train : la Ligne des Hirondelles


    • Une chouette escapade en train sur la ligne des hirondelles entre fans, à r’com… Bisous !
      Françoise



    • Coucou. Oui tu as raison, à refaire aux beaux jours, pour voir le paysage sous un nouvel aspect. Bises. Julien.



    • Superbe escapade ferroviaire, dans des paysages variés. A chaque périple l’émerveillement est le même tant la nature est unique : chaque saison mérite son voyage…



    Ajouter un commentaire


    cinq + = 9