• Idée de balade : les Gorges de Noailles

    Dans le Doubs, depuis la commune de Ouhans (D 41), une petite route conduit vers un lieu unique : la source de la Loue et les gorges de Noailles. Après le parking descendre en direction de la source qui à elle seule mérite un autre récit. Après avoir admiré cette résurgence du Doubs sortir des entrailles de la terre, direction les gorges de Noailles (être équipé de bonne chaussures quelques passages un peu délicats et glissants surtout en automne).

    # Se rendre aux Gorges de Noailles


    Agrandir le plan

    Les Gorges de Noailles en Franche-Comté

    C’est ici aussi que la légende de la Vouivre a vu le jour : cette femme mi-serpent, faisant partie du folklore comtois et mise en récit par Marcel Aymé, se baigne nue dans les eaux vives et pose son diadème orné d’une pierre précieuse sur la rive. Quiconque cherche à s’en emparer est poursuivi par une armée de serpents.

    La balade commence après la petite station hydroélectrique et immédiatement la couleur de l’eau surprend, les couleurs vives de turquoise et d’émeraude se mélangent telle une toile impressionniste. Voila donc le diadème trouvé, c’est là le véritable trésor, mais point de serpent en vue, je continue. Le sentier longe la rivière et quelques passages acrobatiques mais sécurisés me font passer par des petites cascades et de charmants coulis d’eau le long de belle tuffières, concrétions calcaires à l’aspect insolite.

    La Loue coule et serpente entre les grandes parois rocheuses par petits bonds et d’un coup s’élance dans le vide, c’est la cascade du Grand Saut. Les plus téméraires peuvent descendre au bas de celle-ci au travers un sentier abrupt, véritable spectacle d’eau et de lumières. Ici la Vouivre nous ensorcelle … magique.

    Les Gorges de Noailles en Franche-Comté

    Les Gorges de Noailles en Franche-Comté

    Le chemin continue, plus facile au travers une belle forêt, les pierres recouvertes de mousses forment un paysage imaginaire. Quelques passages encore dans l’eau des tuffières me redonne une âme d’enfant. Une petite grotte sur la gauche et toujours sans perdre de vue les eaux turquoises, j’avance. Le sol devient alors étrangement parsemé de grosses racines que les arbres impudiques nous dévoilent, aux formes de serpents ces racines me rappellent la légende.

    Enfin on débouche sur l’usine électrique et la route qui conduit à Mouthier-Haute-Pierre. Demi-tour, je rentre par le même chemin, à nouveau je vais flirter avec la belle Loue qui elle finira par rejoindre le Doubs vers Dole.

    Prévoir un peu plus de 2 heures aller-retour avec au final un hôtel-restaurant vers le parking où l’on peut se détendre les jambes se désaltérer ou se rassasier d’un bon repas, un magasin de souvenirs se trouve juste à coté.

    Voila donc une destination qui fait partie des grand classiques, la Source de la Loue bien entendu mais les gorges de Noailles sont vraiment une perle verte de la Franche-Comté, on comprend alors que ces lieux aient inspirés les légendes.

    Les Gorges de Noailles en Franche-Comté


    1 commentaire sur “Idée de balade : les Gorges de Noailles


    • Bonjour. Une ballade fort alléchante le long de ces belles cascades. La couleur de l’eau est vraiment stupéfiante. Cdlt, Julien.



    Ajouter un commentaire


    + 8 = treize