• Les Echelles de la Mort

    C’est le Doubs qui serpente dans cette vallée encaissée où se trouve le barrage du Refrain. D’un côté, c’est la Suisse, de l’autre est le Doubs, la Franche Comte bien sûr. Il faut lire sous le préau l’histoire des échelles et regarder les photos pour imaginer les rigueurs de la guerre et voir les contrebandiers qui se pendent à ces cordes avec des vivres et des animaux pour ravitailler les gens du Haut-Doubs. Des accidents, des chutes mortelles d’où leur nom.

    # Se rendre aux échelles de la Mort


    Agrandir le plan

    Cela donne le frisson mais pour mieux comprendre nous allons grimper ensemble. Aujourd’hui rien à voir avec l’histoire il y a des escaliers bien fixes sur la paroi rocheuse, mais attention il ne faut pas avoir le vertige…un faux pas et n’y pensons pas, on arrive sur le premier pallier, hummmm pas encore arrivée ça se corse, l’échelle est dans le vide; c’est bon je regarde le soleil qui nous fait un clin d’œil pour continuer. Allez c’est parti vers le sommet, je vous le dis c’est abrupt, c’est à pic.

    les échelles de la mort

    J’arrive enfin en haut, vue sur les pâturages, des montbéliardes paissent un peu plus loin. La falaise est bien protégée on a une superbe vue sur le Doubs qui s’étire dans le fond de la vallée jusqu’à sa retenue au barrage. Deux issues au choix: on continue sur le plateau plus haut par les près jusqu’à la charbonnière puis vers le gîte du Vane ou bien redescendre par les échelles dos à la vallée pour ne pas voir le vide sous nos pieds.

    Sublime panorama sur la Vallée du Doubs

    Sublime panorama sur la Vallée du Doubs

    Aujourd’hui la descente par l’échelle est obligatoire car nous avons laissé la voiture à l’entrée du barrage. Ouf mes pieds touchent le sol. Un moment de repos sur un banc qui me tend les bras. On peut mesurer l’abrupt des falaises. C’est pittoresque, tout de même. Histoire et beauté sauvage se mêlent pour nous plaire! Dame Nature nous réserve toujours de belles surprises ! C’est ça aussi la Franche Comté!

    echelles-de-mort

    echelles-de-la-mort

    # Informations pratiques pour organiser votre randonnée aux échelles  de la Mort

    Office du Tourisme des Plateaux Maiche, Le Russey
    Place de la Mairie
    BP 22 – 25120 MAICHE
    Tel: 03 81 64 11 88
    office.de.tourisme.maiche@wanadoo.fr

    # Informations pratiques sur la via-ferrata des échelles de la mort

    Suite à la modification de l’arrêté de Biotope concernant le Faucon Pélerin, le site des Echelles de la Mort n’est plus dans le périmètre de protection, par conséquent, la via ferrata est désormais ouverte toute l’année.

    Vous pouvez télécharger le topo ainsi que les consignes de bonne pratique sur le site www.combesaintpierre.fr. Le matériel est disponible en location sur le site du parc aventure de la Combe-Saint-Pierre le week-end en mai, juin, et septembre (après-midi seulement) et tous les après-midis en juillet-août.


    4 commentaires sur “Les Echelles de la Mort


    • Je t’envie cette belle balade quasi verticale !! J’ai terminé, il y a moins de deux semaines, un petit livre sur les contrebandiers dans les Montagnes du Jura.Leur histoire mais aussi celle de la frontière avec la Suisse et du quotidien des douaniers payés pour la surveiller !! Merci pour cet intéressant partage ! Amitiés, josso



      • Votre livre m’intéresse à double titre. Je suis jurassien de naissance et retraité des Douanes. Pouvez vous me donner des précisions sur ce livre et m’ indiquer comment se le procurer. Merci


      • Jocelyne pastor

      • 27 décembre 2015 à 13 h 14 min
      • Répondre

      nous venons de rentrer de cette randonnée, vraiment sublime, quel panorama, mérite de souffrir un peu


        • Milana

        • 28 décembre 2015 à 14 h 53 min
        • Répondre

        Bonjour Jocelyne, je suis contente de lire votre petit témoignage après votre randonnée. En effet, elle mérite le détour. En avez-vous d’autres de prévu dans le secteur du Pays Horloger ou ailleurs en Franche-Comté ? Bien à vous et bon lundi Jocelyne



    Ajouter un commentaire


    deux + = 4