• Dictionnaire de la Franche-Comté burlesque :)

    -> Consultez la lettre A

    -> Consultez la Lettre B

    -> Consultez la lettre C

    -> Consultez la lettre D

    Poursuivons la rédaction de notre Dictionnaire de la Franche-Comté burlesque qui, je vous le rappelle, a pour vocation de rassembler et d’expliquer les expressions typiques de la Franche-Comté. Cette semaine, la lettre E est à l’honneur :

    Ecampiller (s’) : verbe utilisé en lieu et place de se disperser. « les p’tiots ont eu tôt fait de s’écampiller en passant la grille de l’école ».

    Ecarter : verbe utilisé en cuisine en lieu et place d’étaler. « j’écarte ma pâte à tarte ».

    Echapper : verbe utilisé en lieu et place de laisser tomber. « J’ai échappé le plat, toutes les patates qu’il y avait dedans se sont écampillées sur le carrelage ».

    Le blason de la commune Ecot, dans le Doubs

    Le blason de la commune Ecot, dans le Doubs

    Echaulon : nom désignant une noix. « Hier tantôt, on a ramassé un plein saut d’échaulons les deux ton père »

    Ecot : seule commune du Doubs dans laquelle il est impossible d’avoir le dernier mot.

    Ecressi : nom désignant une personne malingre, ou adjectif synonyme de chétif. « Guette don’ c’t'ablette, il est tout écressi ». 

    Ecuelle : commune haut-saônoise dans laquelle on est toujours dans son assiette. 

    Ecureuil : nom désignant une personne ayant pour métier de grimper à la cime des conifères afin d’y récupérer les meilleures graines utilisées pour le reboisement des exploitations sylvicoles. 

    Egreli : rétréci par la soif. « Donne-moi donc un coup d’eau, j’ai la gorge toute égreli ».

    Empoigner : verbe polysémique 

    1. tenir en main. « Oh ben où sont don’ mes lorgnons? je les ai pourtant empoignées t’à l’heure ». 

    2. se battre. « Le p’tiot Rochefort s’est empoigné avec celui de chez Maréchal au bal des pompiers ».  

    3. se mettre à. « Il a empoigné son travail ». 

    Encrotter : verbe utilisé en lieu et place d’enterrer. « La cagne du voisin encrotte tous ses os dans le jardin ».

    Enfagoté : adjectif utilisé en lieu et place d’endimanché. « Vouais ba mon vieux, te v’là drôlement enfagoté, tu vas à la noce? »

    Entamer (s’) : verbe utilisé en lieu et place de se blesser. « Aïe don’, je viens de m’entamer le genou en baulant dans les graviers ».

    Envoisinné (être bien/mal) : locution signifiant avoir de bons/mauvais voisins. « Ils ont une belle p’tiote maison, là où ils sont, et puis ils sont bien envoisinnés ». 

    Estourbir : verbe français préféré à assomer, étourdir. « Le Père Faivre à estourbi un lapin pour le dépiauté ».

    Estricler : verbe utilisé en lieu et place d’éclabousser. « Reste pas vers la casse, tu vas te faire estricler ». 

    Etoile (L’) : commune viticole jurassienne, connue pour sa célèbre place, repère de tous les bergers ayant « suivi L’Etoile », et AOC. 


    5 commentaires sur “Dictionnaire de la Franche-Comté burlesque :)


    • Et voilà la lettre E joliment enfagoté par le Julien de Franche-Comté…
      Bisous



    • Equisser : glicler, eclabousser


      • Louping

      • 8 novembre 2014 à 19 h 35 min
      • Répondre

      Il y a aussi égrAli synonyme de tomber en vrac, tomber de fatigue etc
      Et écreufné designant l’etat des herissons n’ayants pas pu traverser par exemple


      • MARIEJO

      • 17 décembre 2014 à 12 h 58 min
      • Répondre

      Il y a aussi : émeiller
      ça m émeille = ça m ennuie , je n ai pas le courage de



    • Il y a également entrouper



    Ajouter un commentaire


    un × 4 =