• Dictionnaire de la Franche-Comté burlesque : lettre R

    -> Consultez la lettre A
    -> Consultez la Lettre B
    -> Consultez la lettre C
    -> Consultez la lettre D
    -> Consultez la lettre E
    -> Consultez la lettre F
    -> Consultez la lettre H – I – J
    -> Consultez la lettre L
    -> Consultez la lettre M
    -> Consultez les lettres N & O
    -> Consultez la lettre P
    -> Consultez la lettre Q

    Rabasse : nom désignant une averse. « Y a foutu une sacrée rabasse c’matin ! »

    Racâter : verbe utilisé en lieu et place de racoler (au sens d’embaucher) dans le pays de Montbéliard. «Peugeot a racâté du monde à l’usine»

    Racontote : nom désignant une petite histoire, un conte. « La Françoise aimait les racontotes de sa grand-mère».

    Racontoux : nom désignant un conteur.

    Ragoué (être) : locution signifiant « être repu ». « Voué, ba c’était bien bon, j’suis ragoué ! ».

    Raller : verbe utilisé en lieu et place d’ aller de nouveau. «S’il est pas content, il a qu’à raller d’où qui d’sort ! »

    Ramiauler : verbe utilisé en lieu et place de quémander. « Les p’tiots ramiaulaient des bonbons tout le temps qu’on a été en commissions».

    Rapatrier (se) : verbe utilisé parallèlement avec « se rentrer » en lieu et place de « rentrer à la maison ». «Ils se sont rapatriés sur le coup de minuit ».

    Rapide : adjectif utilisé en lieu et place de dégourdi. « Dious ! C’est un rapide ce p’tiot là ! »

    Rapondre : verbe utilisé en lieu et place de recoudre. « Donne-moi don’ ta culotte trouée q’j'essaye d’la rapondre ».

    Rappe : nom désignant un épi de maïs. « Mène don’ deux trois rappes aux cochons ».

    Rasse (ou rassotte) : nom désignant un panier mais aussi une scierie, dans le Haut-Doubs et le pays de Montbéliard. « L’voisin travaille à la rasse »

    Rassolider : verbe utilisé en lieu et place de consolider. « Va falloir rassolider ta murette si t’veux qu’elle reste d’bout ».

    Rasure : nom désignant la croûte grillée formée autour des poêlons lors de la cuisson. «Quand les gaudes font de la rasure, c’est que c’est cuit ».

    Rat de cave : groupe nominal désignant un agent des contributions indirectes. « Guette le don’ beuiller dans les placards c’ui-ci ! un vrai rat de cave ! »

    Ratasser : verbe signifiant « faire un travail peu efficace ». « Ce n’est pas en ratassant comme ça q’ton boulot va s’faire ! »

    Ratiboiser : verbe signifiant « tondre à ras ». « La coiffeuse est v’nue ratiboiser les p’tiots ».

    Ratte : nom utilisé en lieu et place de souris. «J’ai vu passer une p’tiote ratte dans la cave ».

    Ratté(e) : adjectif désignant quelque chose de dévasté par les souris. « Les étiquettes des bouteilles sont toutes rattées ».

    Rattendre : verbe signifiant « être à nouveau enceinte ». « La fille de la voisine rattend un p’tiot ».

    Ratter : verbe désignant l’action d’attraper une souris. « L’chat a été ratter dans le champs ».

    Rattrouper : verbe utilisé en lieu et place de ramasser ou rassembler. « Rattroupe tes affaires, on y va ».

    Ravoir : verbe signifiant « remettre en état » ou détacher. «J’ai eu beau mettre d’la javel, pas moyen de ravoir son maillot ».

    Accompagné du pronom se, ce verbe signifie « retrouver son souffle ».

    Rebiquer : verbe désignant l’action des cheveux se mettant en épis. « J’ai toujours les ch’veux qui r’biquent quand i’pleut ».

    Reboquer : verbe utilisé en lieu et place de roter. «Dious, v’là que je r’boque les concombres ».

    Rechanger (se) : verbe préféré à se changer. « I’ s’est r’changé en rentrant du boulot ».

    Réclaircir (se) : verbe préféré à s’éclaircir. « On dirait q’le temps s’réclaircit ».

    Recroire (se) : verbe signifiant « être prétentieux ». « Ba mon vieux, i’se recroit c’ui là ! ».

    Reculée : nom désignant une échancrure prononcée dans les plateaux jurassiens. Celles d’Arbois et de Baume-les-Messieurs sont parmi les plus fameuses.

    Baume les Messieurs

    Réduit (être) : locution utilisée au lieu d’être fatigué. « J’rentre du boulot, j’suis réduit ! »

    Reintri : adjectif utilisé en lieu et place de ridé. « Voué, j’ai vu la Mère Gaudot, elle est toute reintrie maintenant ! ».

    Relans : village jurassien qui, en dépit d’un nom sonnant comme un lendemain de cuite, est très réputé pour abriter des créatures légendaires telles que des dames vertes, un bouc noir portant une chandelle entre ses cornes, un cheval sans tête, et où l’on peut entendre sonner des cloches au fond d’une mare le soir de Noël. (Nous rappelons à nos aimables lecteurs que l’alcool est à consommer avec modération).

    Relaver : verbe préféré à laver. De ce verbe découlent le relavoir (évier) et la relavure (eau de vaisselle).

    Remburer : verbe signifiant ajouter le liquide manquant pour remplir un récipient. « Va remburer la bouteille, pour arroser les bouquets ».

    Reporter : verbe préféré à ramener. « Ils ont reporté le p’tiot à ses parents ».

    Résiller : verbe signifiant « grignoter comme une souris ». « Les rattes ont tout résillé les étiquettes des bouteilles ».

    Ressuyer : verbe préféré à sécher. « La terre est ressuyée, on va pouvoir planter ».

    Resucée : nom désignant la nouvelle consommation d’un produit. « Je resucerais bien un p’tiot verre de prune ».

    Retirer (ou tirer). Verbe préféré à ressembler. « I’ r’tire du côté de sa mère ce p’tiot là ».

    Retreumeucher : verbe signifiant sursauter. «Voué don’, l’bruit m’a fait retreumeucher ! »

    Revancher : verbe préféré à se venger . «Après c’qu’i’ y’a fait, elle veut bien se r’vancher va ! » 

    Revoir (à nous) : locution préférée à au revoir. « Allez, à nous revoir, et bonjour chez la Lucette ! ».

    Revoyer : verbe utilisé en lieu et place de fouiller. « Qu’est-ce q’tu r’voye dans c’t'armoire ? »

    Riole : nom désignant une plaisanterie. « Les p’tiots s’racontaient des rioles, i’ z’ont bien rigolé ».

    Riole (faire la) : locution signifiant « faire la bringue », notamment en Haute-Saône.

    Rousses (Les) : petite ville jurassienne dans laquelle les amateurs de ski se ruent dès l’arrivée des premiers flocons de neige.

    Randonnée à vélo au Lac des Rousses

    Roussiller : verbe auquel les comtois ont donné le sens de ronger. « Guette le don’ roussiller sa cuisse de poulet ».

    Roussotte : nom désignant une fillette rousse ou une girolle.


    5 commentaires sur “Dictionnaire de la Franche-Comté burlesque : lettre R


    • Que l’on me pardonne, j’ai omis l’incontournable « requillou », désignant une épuisette !



    • Revoyotte (à la) : au revoir.



    • Vouais, vouais j’ai aimé les racontotes de ma grand-mère Léa et dommage je ne sais pas les raconter comme elle, Léa avait beaucoup d’humour… Bisous le Juju !



    • He ! le Juju mon papa disait « je r’quille » lorsqu’il s’en allait de son coin de pêche ;-) bisous !


      • Hortense

      • 24 juillet 2015 à 23 h 09 min
      • Répondre

      J’ai bien aimé « picoré » dans ce site. J’y ai retrouvé des expressions familières, d’autres qui le sont moins…..
      J’y ai même trouvé un scoop Morbier aurait été rattaché au Doubs !!!



    Répondre Julien

    Annuler la réponse.


    − 1 = null